• En deux apparitions, Reginal Goreux s'est déjà fait un nom à Sclessin

    Il en était qu'à sa deuxième apparition, mais il s'est déjà fait un nom à Sclessin. Reginal Goreux, entré à douze minutes du terme, a inscrit le but de la qualification. "C'est une soirée que je ne suis pas prêt d'oublier" , certifie le garçon originaire de Berloz. "Il ne s'agit que de ma seconde prestation avec les Rouches et inscrire un but d'une telle importance était inespéré pour moi. Pourtant, je rate mon premier contrôle avant d'enchaîner par un shoot qui s'est avéré décisif. Maintenant, il faut préparer samedi.".

    24
     

    Le jeune ailier droit garde la tête froide, comme l'ensemble de l'équipe qui n'a jamais cédé à la panique. "À la mi-temps, on ne s'est pas imposé d'objectifs horaires. On s'est juste motivé plus encore afin de parvenir à enfin ouvrir la marque. On était déçu du résultat au repos car il ne s'agissait pas du scénario que l'on avait souhaité et prévu. Mais, jamais on ne s'est découragé ! Car, même si la qualification s'avérait difficile à aller conquérir au coup d'envoi, il fallait absolument marquer et gagner. C'était le minimum afin de rassurer nos supporters pour la suite de la compétition." .

  • Steven Defour : "On sait encore marquer"

    Le capitaine a sollicité son remplacement après avoir inscrit le 2-0 : "J'étais mort !"

    Retour gagnant pour Steven Defour. Le capitaine a lancé le Standard sur la voie de la qualification en inscrivant le 2-0 sur coup franc.

    "J'ai dit à Salim (Toama) de faire la feinte. Le mur brugeois s'est ouvert et j'ai trouvé l'ouverture" , explique Steven Defour, de retour à la compétition après plus de cinq semaines d'absence. "On savait qu'un but suffisait alors pour se qualifier pour les demis. Moi, je me suis super bien senti pendant le match mais après une heure j'étais mort et j'ai demandé mon remplacement. Mes coéquipiers ont fait ce qu'il fallait. On y a cru jusqu'à la dernière minute et Régi (Goreux) nous a qualifiés. On s'est même payé le luxe d'en inscrire un quatrième. Le score aurait pu être plus sévère, la qualification est méritée." .

    defo

  • Coupe de Belgique

    Demi-finales (Aller 19/03 - Retour 16/04) :

    • Anderlecht - Germinal Beerschot
    • Standard - La Gantoise

    Cofidiscup-logo-kl

  • Standard v Cercle Bruges : 4-0

    Composition d'équipe du Standard de Liège:
    Espinoza, Marcos, Sarr, Dante, Mulemo (86’ Phibel), Dufer (77’ Goreux), Fellaini, Defour (70’ Jovanovic), Witsel, Toama, Mbokani

    Les buts :
    51' Marouane Fellaini (1-0)
    57' Steven Defour (2-0)
    89' Réginal Goreux (3-0)
    90' Milan Jovanovic (4-0)

    Cartes jaunes :
    30' Steven Defour
    48' Landry Mulemo
    74' Dieumerci Mbokani

    Les Rouches réalisent l'exploit et se qualifient pour les demi-finales .

    2-0

    4-0a
    goreux
  • 1/4 retour coupe de belgique

    feature_standard

    Mercredi 27 février à 20h35 : 1/4 de finale retour:  Standard - Cercles de Bruges

    Au match aller, le Standard a pris une raclée...mais à Sclessin aucun exploit n'est impossible.
    Pour continuer leur parcours en Coupe, les « Rouches » doivent s'imposer par 3 buts d'écart face au Cercle de Bruges.
    RTL Sport vous propose de vivre en direct cette folle course-poursuite.

  • Malgré le 4-1 à l'aller, le Standard veut y croire

    Après la défaite 4-1 au Cercle lors du match aller, les chances de qualification sont minces pour le Standard. Mais les Liégeois ne vont pas délaisser la Coupe pour autant et ils vont jouer leur petite chance à fond. Et ce malgré le forfait d'Igor De Camargo et le fait que Milan Jovanovic ne se soit pas entraîné depuis le match contre Gand. Par rapport à la première manche, les Rouches récupèrent Marouane Fellaini et Steven Defour.

    "J'ai joué une mi-temps en réserve et cela s'est bien passé. Je ne ressens pas de réaction. Je suis prêt à débuter si le coach fait appel à moi" , rassure le capitaine. "Je sens que c'est différent par rapport à mon premier retour. Contre Zulte-Waregem, je sentais que mon muscle était encore dur mais on m'avait dit que je pouvais jouer. Et je me suis blessé à nouveau car le muscle était fragilisé. Ici, je sens qu'il est souple. On a fait du bon boulot avec Lieven Maesschalck."

    Le kiné avait d'ailleurs donné son feu vert... pour Gand.

    "Oui, il m'a dit que j'étais guéri et que je pouvais jouer contre La Gantoise" , répète le joueur qui continuera à aller à Anvers jusqu'à la fin de la saison au moins. "Mais le staff médical du Standard a préféré attendre. Le test que j'ai passé lundi les a rassurés et j'ai le feu vert. Peut-être que si on avait fait ce test vendredi, j'aurais pu jouer samedi. Mais j'ai demandé à avancer le test et ce n'était pas possible... Quoi qu'il en soit, aujourd'hui je suis prêt à rejouer. Mais je dois encore retrouver mes sensations puisque je n'ai pas joué pendant plus de cinq semaines..."

    Le retour du maître à jouer rouche suffira-t-il pour assurer une qualification fort compromise suite au match aller?

    "Je suis un joueur important. Comme le sont Fellaini, Sarr, Onyewu, Jovanovic et tous les autres" , répond celui qui va bientôt entamer les négociations pour une prolongation de contrat. "On joue chacun avec nos qualités pour aider l'équipe. Moi, je suis créatif, je fais jouer l'équipe, je donne des passes décisives... Mais les prestations en mon absence ont été satisfaisantes. Au niveau de la manière, des occasions créées. Mais les résultats n'ont pas suivi. Je suis persuadé qu'on peut se qualifier. Bien sûr, on est mieux placé en championnat. Mais on ne va pas laisser tomber la Coupe, qui reste un de nos objectifs. On veut toujours gagner la Coupe ! On sait que le terrain est mauvais et qu'Igor est forfait mais on a les qualités pour le faire. Il faudra surtout éviter d'encaisser et essayer de marquer rapidement. On a l'habitude d'assurer derrière tout en attaquant beaucoup."

  • Feu vert pour Defour

    Le Standard récupère son capitaine Steven Defour en vue du quart de finale retour de Coupe face au Cercle. Le médian des Rouches est à nouveau sur pied.

    Defour a disputé une mi-temps lundi en espoirs. Ce test est apparu positif. "Je suis soulagé", a indiqué Defour au quotidien Het Laatste Nieuws. "Je me sentais déjà prêt le week-end dernier, mais les médecins n'ont pas souhaité prendre le moindre risque. Ils souhaitaient attendre ce test avant de me donner le feu vert".

    Par ailleurs, Defour se dit convaincu que le Standard est en mesure de se qualifier pour les demi-finales. Pour lui, la défaite encourue 4-1 à Bruges ne constitue pas un handicap insurmontable. "Après la défaite 3-0 en Coupe de l'Uefa Cup contre le Zenit, on ne nous donnait aucune chance. Le suspense fut toutefois intense. Je m'attends à une équipe du Cercle défensive, mais si nous marquons rapidement, ils vont se mettre à douter", a confié Defour à Sportmagazine.